Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accélération

Publié le par Celes

Y a des moments dans la vie, les choses semblent figées, le quotidien succède au quotidien et rien ne semble souhaiter changer.

Et il y a des moments dans la vie, où un mouvement en entraine un autre puis un autre et soudain c'est tout le monde qui bascule...

 

La semaine prochaine je vais présenter ma démission. La lettre est prête dans l'ordinateur, plusqu'à l'imprimer et à trouver le courage de rencontrer ma direction pour leur annoncer. La semaine dernière a eut lieu le pot de départ d'un autre cip. L'ambiance est perturbée par ce turn-over incessant. Et la plupart ont exprimé leur souhait que cela n'arrive pas à nouveau avant longtemps... Quelle image cela donne de l'association à l'extérieur? J'ai regardé mes pieds à ce moment là. Un peu génée et pas capable de jouer la comédie. Je sais que la faute n'est pas la mienne. Que la fuite des cip n'est pas un simple hasard. Mais je me suis sentie un peu coupable de quitter le navire en difficulté...

 

Bientôt, je vais quitter ma Normandie dont je n'ai pas fini de tout admirer. Je vais m'éloigner encore un peu plus de mes racines bretonnes. Je vais m'installer avec mon chéri dans l'est où je ne connais personne.

Pour y construire une autre vie, avec rapidement un nouveau travail ou une formation professionnelle dans le meilleurs des cas.

 

Je ne dors pas très bien ces derniers temps...

 

DSC05914

Commenter cet article

Elendil 09/11/2010 12:14


Même quand le monde bascule, il reste des "petites" choses stables qui peuvent permettre de se raccrocher un peu : l'amour, bien sûr, et l'amitié... A bientôt !


Ti... 18/10/2010 09:30


Trouver le courage "d'affronter" sa hiérarchie, je connais mais c'est pas pour une demande d'augmentation ! tu ne risques plus rien. Alors tu vas gentiement dire à ton côté pessimiste de se tenir
tranquille jusqu'à ce que ce soit terminé :-)

Pour ce qui est du fonctionnement, c'est toujours la même chose : tout le monde voit (y compris les "chefs") que ça ne va pas, mais personne ne fait rien pour que ça change (le boulot est fait de
toute manière, par qui ? on s'en moque. Alors pourquoi changer ?)... les subtilités du management m'échapperont toujours.

Le déracinement, c'est dur quand tu es bien là où tu es mais tu ne seras pas seule, tu auras ta (ton) moitié avec toi. C'est l'essentiel... et pt'être que tu seras la première normande alsacienne
:-)

Courage !


Celes 19/10/2010 12:21



Merci pour ton message, il a été réconfortant ^^